Tribune de la CNL - Confédération nationale du logement

Juin - Juillet 2018

« Une nouvelle loi, encore une menace sur le logement social ! »

À chaque gouvernement son projet de loi et pourtant la situation du logement social n’a jamais été aussi précaire car soumis à une logique de marché. Cette marchandisation spéculative génère de réelles difficultés d’accès mais aussi des discriminations entre citoyens. Le poids du logement est toujours trop important dans le budget des familles.

La dernière porte le nom de « loi Elan » : « Évolution du logement, de l'aménagement et du numérique ». Son objectif principal est de réformer structurellement par la mise en oeuvre d’un regroupement des organismes de logement social accélérant la vente en masse du patrimoine. C’est également la généralisation du surloyer et la remise en cause du maintien dans les lieux avec l’introduction d’un bail d’un à dix mois. Pour la CNL, ce choix politique est inacceptable, d’autant que la fusion ou l’absorption des bailleurs sociaux éloigne les locataires des centres de décisions. Le maître-mot de cette politique : toujours plus de concentration au détriment des intérêts des habitants, des collectivités, des besoins des locataires. N’oublions pas que le logement doit être considéré comme un bien de première nécessité et doit donc relever du service public. 

Repères : 

La CNL est la première organisation nationale de défense des intérêts des habitants.
Elle milite pour un droit au logement pour tous, la préservation du pouvoir d’achat et l’amélioration de la vie quotidienne des familles.
La CNL  siège dans diverses instances de concertation et de médiation en matière de logement et de consommation.

Contact : 

CNL d’Ivry
1 allée Gagarine
94200 Ivry-sur-Seine
06 12 91 14 81
cnl.ivry@free.fr
cnlivry.wordpress.com