Gagarine prend la pose

Des personnes âgées, des enfants, des sportifs, des rêveurs... Autant de personnalités différentes que la photographe Marie-pierre Dieterlé et Nabil Boutros, l'artiste-plasticien, ont choisi d'immortaliser à travers leur objectif.

Leur idée ? Rendre hommage à la cité Gagarine en proposant aux habitants de prendre à tour de rôle la place du photographe, puis du modèle. Trois cycles de photographie se sont alors déroulés au cours de l'année 2017. Les habitants de la cité ont donné à voir en images, des instants de vie.

Les clichés ont ensuite été exposés le 29 août dernier, sur la façade de Gagarine. 

« La photographie est à même de faire trace dans le temps, ont confié les artistes à Ivry ma ville, de fixer un vécu à la fois individuel et collectif et par là d'éliminer les tensions que provoquent les changements ». 

Véritable symbole des reconstructions d'après-guerre, la cité Gagarine devrait tirer sa révérence courant 2020. Grâce aux travaux de Marie-Pierre Dieterle et de Nabil Boutros, les locataires ont pu faire leurs adieux à cette cité qui a vu passer tant de générations.

 

 
Emplacement : 
randomness